L’homme est parfois assez fou pour préférer le chagrin à l’oubli. – maurice chapelan

«L’homme est parfois assez fou pour préférer le chagrin à l’oubli.» – maurice chapelan

«L’homme est parfois assez fou pour préférer le chagrin à l’oubli.» – maurice chapelan