Le coeur d’une mère est un abîme au fond duquel se trouve toujours un pardon. – honoré de balzac...

«Le coeur d’une mère est un abîme au fond duquel se trouve toujours un pardon.» – honoré de balzac

«Le coeur d’une mère est un abîme au fond duquel se trouve toujours un pardon.» – honoré de balzac