Il arrive qu’on pleure.., non pas parce qu’on est faible, mais parce qu’on a été fort trop longtemps...

«Il arrive qu’on pleure.., non pas parce qu’on est faible, mais parce qu’on a été fort trop longtemps.»

«Il arrive qu’on pleure.., non pas parce qu’on est faible, mais parce qu’on a été fort trop longtemps.»