Citation charles baudelaire : L’homme aime tant l’homme que, quand il fuit la ville, c’est encore po...

«L’homme aime tant l’homme que, quand il fuit la ville, c’est encore pour chercher la foule, c’est à dire pour refaire la ville à la campagne. » – charles baudelaire