ce n’est qu’en perdant ce que l’on aime qu’on s’a…

«Parfois, ce n’est qu’en perdant ce que l’on aime qu’on s’aperçoit à quel point on l’aimait» – Alfred De Musset